Ton actualité ici

Sensual Healing

Un voyage somatique de libération émotionnelle pour te sentir en sécurité dans ton corps et lever les blocages qui t’empêchent d’exprimer pleinement qui tu es.

Quoi ? 2h de replay d’un atelier en ligne.

Pourquoi ? Parce que tu mérites de te sentir en sécurité dans ton corps et de faire de ton corps un temple d’amour.

– idéal pour faire un premier pas dans mon univers –

Crée une nouvelle relation avec ton corps

Pendant cet atelier en ligne, tu vas plonger dans ton corps et expérimenter à quel point ta sensualité est un portail de guérison, de pouvoir et de sécurité.

Mon approche

J’adhère à l’idée (scientifiquement prouvée) que le corps a une immense capacité d’auto guérison. Grâce aux pratiques somatiques/à l’embodiment on peut se libérer d’émotions douloureuses, de traumatismes, de maux physiques, de blocages énergétiques, de croyances limitantes (etc.) qui nous empêchent de nous sentir en sécurité avec nous-mêmes et d’exprimer sans réserve toutes les parts de soi.

Ma particularité est que j’associe ces pratiques somatiques à une dimension sensuelle et érotique car je crois profondément que le féminin a besoin de s’y connecter pour transmuter toute cette ombre qui l’éteint. Je considère l’utérus comme source de notre puissance, l’énergie s3xuelle comme catalyseur de notre pleine expression, la sensualité comme outil de connexion à son corps… Tout ça combiné crée une relation saine et secure avec le corps afin de nous permettre d’accéder à notre puissance personnelle.

Mon intention

A la fin de cet atelier, tu découvriras que ton corps est un espace secure dans lequel tu peux apprendre à vivre sereinement. Tu auras expérimenté la puissance de la sensualité, du mouvement, de la respiration, de la présence à soi. Tu te sentiras délestée d’un poids avec l’envie féroce d’exprimer plus librement qui tu es réellement. Tu considèreras ton corps non pas comme un fardeau mais comme une source intarissable de paix, de pouvoir et de plaisir.

J'ai connu ça moi aussi...

J’ai longtemps considéré mon corps comme un ennemi. J’ai commencé les régimes à l’âge de 10 ans et j’ai été au sommet du mal-être avec de la boulimie à 20 ans. Des événements douloureux et le poids des injonctions m’ont enfermée de plus en plus dans une relation de haine avec moi-même.

S’en est suivi une série de déclics, qui m’ont amenée à me reconnecter à mon corps et à y trouver peu à peu la sécurité, la compassion et l’amour dont je manquais. Ca n’a pas empêché le burn out ou le déclenchement d’une maladie auto immune parce qu’à cette époque je ne connaissais que la thérapie parlée.

Mais quand j’ai découvert l’embodiment et la puissance du somatique, un tout nouveau paradigme s’est ouvert à moi : celui où mon corps allait devenir mon temple, mon espace sacré de sérénité et de plaisir. La sensualité est devenue le fil conducteur de ma guérison, l’érotisation mon moyen d’expansion.

Ensemble, on va créer une safe space dans laquelle tu pourras te déposer et venir transmuter toute cette ombre en une médecine puissante, via mes pratiques préférées comme le mouvement et la respiration.

Cet atelier est pour toi si

C’est pour toutes les femmes qui veulent faire de leur corps un havre de paix, de sécurité, de pouvoir et de plaisir !

Foire aux questions

Ce replay est disponible aussi longtemps que mon entreprise existera ! Tu peux refaire cet atelier autant de fois que tu le souhaites.

L’achat de produits digitaux avec un accès direct ne permet pas le remboursement. Envoie-moi un mail à ellenragoso.pro@gmail.com si tu as un souci.

Bien sûr ! Cet atelier n’est pas un cours de danse mais une exploration somatique pour libérer le corps de la honte. Il n’y aura pas de chorée à apprendre, mais des mouvements pour faire circuler l’énergie notamment dans le bassin. Tous les niveaux sont bienvenus !

Tu n’as pas à tout savoir CONSCIEMMENT pour venir libérer des émotions INCONSCIENTES. Que tu aies des traumas stockés dans le corps ou pas, il est toujours bon de libérer ton corps des énergies et émotions stagnantes, notamment avec les mémoires cellulaires qui nous plombent.